Plus de morts que de vivants

09:04 LesTribulationsDeCass 0 Comments



EDITIONS ROUERGUE - 256 p. - 13.70 € - Prix Mordus du Polar 2016

Dernier vendredi avant les vacances de février, dans un collège de Marseille. Alors que rien ne l'annonçait, la communauté des élèves et des enseignants est victime d'un virus foudroyant. Au fur et à mesure de la journée, les morts se multiplient, le collège est mis en quarantaine, l'isolant du reste de la ville.


       Petit roman de la collection doado des éditions Rouergues, il faisait aussi partie de la sélection quinzaine du livre jeunesse 2014 alors je me suis laissée tenter. Ce roman, avec sa couverture et son résumé promet de nous faire suffoquer ! Et il tient ses promesses puisque dès les premières pages, on apprend qu’un virus est en train de s'étendre au sein d’un collège. Dans ce collège, on suit un groupe d’amis qui panique en voyant les morts atroces que ce virus provoque. Les descriptions sont évidemment très imagées et les conséquences dévastatrices des événements passent par des étapes très gores. Du sang qui coule de tous les orbites, des yeux qui gonflent jusqu'à exploser, des membres arrachés… C’est sûr que pour les fans de gore il y a ce qu’il faut. Le langage y est aussi très brut, comme il est dans les collèges à l’heure actuelle. L'auteur n'y va pas de mains mortes. C’est une sorte de huis-clos au sein de l'établissement scolaire et du gymnase. On observe les échanges du directeur avec les autorités ( Élu à l’éducation, ministère de l’éducation... )


      Avant d’ouvrir le livre je ne m’attendais pas à quelque chose en particulier, aucun à priori ni aucun avis positif ou négatif. Mais pour moi, ce n’était pas une expérience de lecture satisfaisante.  Je ne me suis pas attachée aux personnages du coup, je n’avais jamais peur qu’il leur arrivent quoi que ce soit vu qu’ils ne m’intéressaient pas. En revanche, le roman est très bien construit et écrit pour ceux qui sont sensibles à ce genre d’ambiance de panique générale qui nous oppresse. Mais en ce moment, j'ai un peu de mal avec tous les récits catastrophe, fin du monde, zombie et post-apocalyptique. 


      Dites moi en commentaire ce que vous en avez pensé, pour ceux qui l'on lu parce que j'ai l'impression d'être totalement passée à coté : / 

Des Bises 

0 commentaires:

Ajouter un commentaire :